1. intersexion:

    Hervé Szydlowski


    L’éthique du corps et le côté plasticien pur me permettent de parler du corps comme quelque chose qui se suffit à lui même.

    “Une démarche à rebours du matérialisme glacé, sur lequel viennent buter ces corps malmenés, idéalisés et retouchés que les médias ont réussi à faire accepter comme « norme. » L’âme a quitté ces corps. Des corps qui nous mettent face à une réalité nue, brutale que nous ne parvenons plus à nous approprier, car la dimensions symbolique et métaphorique qui permettait la représentation n’est plus. A travers ses clichés, Hervé Szydlowski réhabilite une réalité qu’on croyait perdue, celle du corps des origines, sans artifice.”

    via http://www.boumbang.com/2012/03/herve-szydlowski/

    (via vertebrale)

     

     Hervé Szydlowski